À propos

Marie-Christiane Mathieu

mcm-web
Banff Centre, décembre 2014

Marie-Christiane Mathieu vit et travaille entre  Montréal et Québec. Elle s’intéresse à l’art comme système et aux oeuvres comme objets de connaissance.

Les projets entrepris par Marie-Christiane Mathieu explorent à travers différents dispositifs l’idée de l’enveloppe et de la bulle dans laquelle chaque individu vit. Elle étudie l’influence des contextes sur la création et les formes de production que ceux-ci engendrent.

De septembre à novembre 2014, la Transcanadienne a été son terrain de recherche et de création. Dans le cadre de ce projet intitulé «Musique de char» , elle a parcouru, avec l’artiste Geneviève Gasse, le Canada de l’île Fogo à l’île de Vancouver à bord d’un VR qu’elle a transformé en station mobile, en studio de son, en caméra obscura et en demeure.

Les œuvres qu’elle réalise sont le résultat d’expériences qui souvent côtoient le risque lors de leur réalisation et de leur diffusion. Marie-Christiane Mathieu a travaillé avec l’holographie, l’art réseau, la vidéo, l’audio et la photo. Elle a répondu à de nombreuses invitations aux États-Unis, au Mexique et au Brésil, en Autriche, en Angleterre et en Allemagne. Elle a participé à des résidences de travail au Banff Centre, au Holocenter de New-York et à la Kunsthochschule für Medien de Cologne. Marie-Christiane Mathieu a reçu plusieurs prix et bourses dont le Holography Award décerné par la Shearwater Foundation, (NY, USA) en 2001. En 2004, elle a complété un doctorat en Études et pratiques des arts à l’Université du Québec à Montréal. Depuis 2008, elle est professeur à l’École des Arts visuels de l’Université Laval. Elle dirige depuis 2012 la collection Phosphore aux Presses de l’Université Laval, une collection qui se consacre aux écrits d’artistes.
mcm-fogo
Fogo Island, 2014

mcm-int-camion
À l’intérieur du VR – Traversée du Canada, 2014
 

 

THANKS FOR WATCHING